Les aventures de Maeva Carlino

Présentation

Classé dans : Non classé — 22 juillet, 2009 @ 9:03

afficheslesaventuresdemaevacarlino.jpg

Si je devais me décrire je dirai de moi que je suis plutôt une femme fatale, dont toutes les autres femmes redoutent tant. Oui je sais, c’est assez prétentieux et usuet mais c’est ce que je suis vraiment, et les personnes qui ont le plaisir de me connaître ne me contre-diront pas.

Ahhh les hommes, les hommes sont ma passion et moi la leur, je ne rate pas une occasion de faire une nouvelle rencontre et d’en extraire le meilleur, c’est à dire, tout ce qui se trouve en bas de la ceinture. Et oui, les hommes sont les meilleurs dans ce domaine, et comme chacun sait, c’est la seule chose dont ils puissent se vanter.

Pour en revenir à ma description, je dirai donc  que je suis brune, assez grande, environ 1m72 pour 53 kilos, une silhouète svèlte mais avec des formes généreuses, et là ou il faut. Tout ce dont une femme a besoin pour attirer ses proies. Et mon attout majeur de séduction, se sont mes yeux vertsémeraudes, plus d’un homme s’y sont noyés… mais je vous raconterai tout ça plus tard.

En ce qui concerne ma carrière, et bien que dire… j’ai beau avoir un physique de top modèle Italien, je ne roule pas sur l’or et je  suis encore bien moins PDG d’une grosse boîte. Je suis tout simplement Assistante de Direction dans une boite de pubs pour mannequin, à la Uggly Betty un peu, excepté que je ne ressemble pas à un boudin sur pattes ! Je fais mes 35 heures comme tout le monde et j’ai des collègues de bureau aussi pestes que les votres ! On a toujours une ennemie sur notre lieu de travail aller savoir pourquoi ? sans doute pour nous distraire de cette monotonie qu’est le travail dans un bureau.

Je vis seule dans mon appartement de 80 m2 dans le 9ème arrondissement de Marseille. Ahhh…  Marseilles a tellement changé ! C’était une ville très belle dans mes souvenirs d’enfance. Les cigales chantaient avec l’accent Marseillais. Maintenant les seules choses que l’on puisse entendre, ce sont les insultes qui fusent à tout va dans les rues Marseillaises, les ordures  jonchent les trottoirs, les agressions en tout genre ne se comptent même plus… il faut être fou pour sortir seul le soir. ah c’est sûr, c’est une ville active, il s’y passe toujours quelque chose, mais pas forcement que des fêtes estivales.

Je m’ennuie très rarement, car je suis une véritable boulimique des hommes. Si je devais calculer le nombres de mecs qui sont de passage dans mon lit, mes mains et mes pieds ne me suffiraient pas à compter le tout. Je rencontre des hommes de toutes races, de toutes tailles et tous différents les uns des autres. J’aime le mélange des couleurs… mais ce que j’aime par dessus tout, ce sont les hommes qui ont de quoi m’impressionner au lit.

Ce qui me fait marrer, ce sont les femmes qui disent que la taille du sexe de leur mec leur importe peu, et que ce qui compte, ce sont les performances. AHAHAHAHA, elles n’osent tout simplement pas dire que leur plus grand rêve et de faire sauvagement l’amour avec un homme bien membré. Tout ça pour pas vexer les minis pénis que la majorité des blancs ont. Et oui, comme chacun sait, les meilleurs hommes aux lit sont les blacks, et je peux dire que j’en sait quelque chose…

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Moi et plein d'autre chose |
ttyl |
soireeentrefilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sandrinealexandre
| nonogody
| Bienvenue a vous chez miche...