Les aventures de Maeva Carlino

Retour dans le sud

Classé dans : Non classé — 22 juillet, 2009 @ 1:08

maevacoquine.jpg

Départ pour le sud de la France ! Finalement les cigales me manquaient mais pas la chaleur étouffante du moi d’aout.

Je fermais la dernière valise quand je reçu un sms de Marc, ou il m’écrivait que je lui manquerai et que la vie sur Paris ne sera plus la même sans moi à ces côtés. J’en rougit… mais je n’ai aucun regret à partir en le laissant derrière moi, j’en éprouve même une certaine satisfaction. Aller savoir pourquoi….

 Arrivée à la gare je cherche mon wagon, ca y est je le vois… quand soudain quelqu’un m’aggrippait le bras. Oh, Marc ! Quelle surprise de le voir ici. Il était venu me dire aurevoir, les yeux rougit par les larmes qu’il retenait fermement. Il me prit le visage dans ses mains me regarda droit dans les yeux, et me couvrit d’un baiser langoureux en terminant doucement par un je t’aime.

Quoi lui dire ? à bientot, c’était cool, on a bien baisé ! voila que je parle comme un mec maintenant ! Mais c’était la seule chose qui me venait à l’esprit, et c’était tellement vrai… que j’en fut gênée.

Je monte dans le wagon, on se fait signe de la main en guise d’aurevoir, nos regards ne se quittèrent pas jusqu’au passage sous le pont.

 

Dans le train je pris place à côté d’une jeune femme rousse  qui avait le nez planté dans son pc portable. Je lui lançais un « bonjour » elle ne releva même pas la tête pour repondre. Qu’elle garce celle là ! Du coup je m’assied ailleurs, et je choisi la meilleure place, celle à côté d’un beau mâle. Brun ténébreux, au regard noir intense, costard cravatte, tout ce que j’adore. Il trafiquait son Iphone ou je ne sais quel gadget encore.

Il relava la tête pour me dire bonjour et resta ébahit devant moi, la bouche grande ouverte, la langue presque pendante. Puis réalisa qu’il avait un air de bête ravagée.

Je lui rendit mon plus beau sourire en guise de bonjour et m’assied à côté de lui. Je sentit quelque chose de très dur et desagréable sous mes fesses. il s’exscusa et recupera son mp4, qu’il avait oublié sur le siège. Il ne savait plus ou se mettre, il était rouge comme un piment. Ce à quoi je lui repondit que ce n’était pas grave que j’avais connu pire… comme situation.

Durant le trajet j’appris q u’il s’appellait Steve, qu’il travaillait pour une grosse boite de commercialisation de produits esthetiques. Qu’il avait 24 ans, qu’il vivait toujours chez ses parents et qu’il attendait de rencontrer la femme de ses rêves, c’est à dire…moi. Comme c’était un trajet de nuit, j’en profitais que tout le monde dorme pour faire decouvrir les petits plaisirs à mon nouvel ami Steve.

Il était assis sur son siège version allongé, il somnolait. Je glissais ma main vers son entre jambes et le lui caressait tout doucement de haut en bas son sexe. Il se retourna instinctivement vers moi, l’air surpris et derouté… je lui fit un clin d’oeil, il se laissa faire, en faisant bien attention que personne ne regardait.

Je lui ouvrit la braguette très discrètement, j’enfonçais ma main vers son pénis et je continuais à le caresser. Il ne put retenir un petit cri de plaisir, je commençais à mouiller. Je lui pris sa main et la dirigeait vers ma culotte, il m’enfonçait à son tour un doigt… puis deux… puis trois, hummm… j’aime ça et lui aussi. Je sentais mon clitoris gonfler à chaque passage de ses doigts, j’ai envie de crier a chaque frotement..hummm… je l’imagine m’enfonçer sa langue dans le vagin puis faire des va et vient sur mon clitoris. Mon désir et le sien sont si intenses que je decide de le chevaucher, le plus silencieusement possible, et de lui faire gouter au sexe. Je le chevauche violemment tellement violemment que nous pouvons ,plus retenir nos suffoquements. Une personne se reveilla, j’eu à peine le temps de me relever pour faire comme si de rien n’était que Steve avait deja jouit. Il avait oublié de mentionner un point important de sa vie… il était vierge.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Moi et plein d'autre chose |
ttyl |
soireeentrefilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sandrinealexandre
| nonogody
| Bienvenue a vous chez miche...